« Lou Queernaval » de Nice est de retour

L’existence de rendez-vous LGBT dans le cadre de grandes festivités populaires est très courant en Europe du Nord. On citera par exemple le « village rose » à Cologne pour les marchés de Noël ou le Carnaval ou les soirées gay pendant le « Koningsdag » à Amsterdam.
En France, le bal du quai de la Tournelle à Paris le 14-Juillet a pu pendant quelques temps représenter ces rendez-vous « queer », permettant aux personnes LGBT de participer avec leurs spécificités à des grandes manifestations populaires tout en apportant à tout à chacun une offre originale. Car là est le principe : les personnes LGBT n’ont pas à être enfermées dans un événement spécifique, et la manifestation proposée par les personnes LGBT doit être ouverte à toutes les personnes, contribuant à leurs façons à l’atmosphère générale des festivités.
Depuis la 1ère édition en 2015, créée avec le soutien de la ville de Nice et de l’office de tourisme, « lou Queernaval » a eu cette ambition d’offrir un défilé supplémentaire au célèbre carnaval de Nice. Il s’est, paradoxalement, révélé plus familial et bon enfant que les défilés habituels, et était parti pour devenir le 1er événement queer incontournable de France.
Malheureusement, l’attentat qui a ensanglanté la Promenade des Anglais a amené pour des raisons de sécurité à renoncer aux éditions de 2017 et de 2018 : gageons que malgré l’annonce tardive des dates de l’édition 2019, la foule sera nombreuse à assister au Queernaval de Nice et célébrer la fête et la diversité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *